5G Accessoires Action Cam Actus Alcatel Aliexpress Allwinner Allwinner A31 CS918S Amazon Amkov Amkov OX5 Android Wear App-Shop Applications Archos Archos VR Headset Astuces Asus Transformer TF101 AT&T Audio Banggood Blackview BlinkFeed BlitzWolf Bons Plans Bootloader Bouygues Box TV Camera Cannice Padblue 2 Casques Chargeurs Chaussures CID Claviers Concours Coques Cordon Electronics CUBE CUBE i7 Remix Dazzne Dazzne P3 DD4.com DealeXtreme Desimlocker Développement Docomo Doogee Doogee F3 Pro Dot View Elephone Elephone P7000 En Avant Everbuying Facebook Flash Player Fonds d'écran Free ADSL Free Mobile Freedom Fuites Fujitsu GearBest Gionee Gmail Google Google Car Google Maps Google Photos Google Play GoPro Half-Life 2 Hangouts Harman Kardon Helium Hero 1 Hima Ace HTC HTC Aero HTC Butterfly HTC Desire 310 HTC Desire 526G HTC Desire 620 HTC Desire 626 HTC Desire 626G HTC Desire 626G+ HTC Desire 820 HTC Desire 820G+ HTC Desire Eye HTC Desire T7 HTC Grip HTC Hidi HTC Nexus 9 HTC One E8 HTC One E9S HTC One M7 HTC One M7 Double SIM HTC One M8 HTC One M8 Ace HTC One M8 Mini HTC One M8 Prime HTC One M8s HTC One M9 HTC One M9+ HTC One Max HTC One ME HTC One ME9 HTC One Remix HTC One W8 HTC One X Innos Innos D6000 Insolites Instagram Jeux Kickstarter Kingzone Kit Kat Knockr Kodi Launcher Lenovo LeTV LeTV GENE LibreOffice LockWatch Lollipop MAJ Marshmallow Meizu Mi5 MiBand MiBand 2 Mijia 4K Mijia Mini 4K Mini-PCs MIUI Mlais MobileFun Modern Combat Mstar Musique MyEfox Nexus Nexus 6 Nexus 8 NFC Nokia OnePlus OnePlus 2 OnePlus X Operateurs Panasonic Partenaires PayPal Personnalisation PES Manager Phone-Boutique Play Store Playstation Réalité Virtuelle Recovery Remix Os Retrica Reviews Reviews Mini-PCs Reviews Smartphones Reviews Tablettes ROM Root Rumeurs Runtastic RUU S-OFF SAV Sense 6 Sense 7 SFR Slingshot Slow Motion SmartBand Smartphones SmartWatch SmartWatch 2 SnapChat Soundhound SW2 Tablette HTC Tablettes Tapatalk Traducteur Transcend Transcend JetFlash 380S Trials Fontier Tutoriels Ubisoft Ulefone Ulefone Be Touch 2 Ulefone Be Touch 3 Ulefone uWear UMI UMI eMax UMI Fair Unboxing Virgin VOYO VOYO V2 Watch Dogs Waterproof case Waze Wearables Wearables Reviews Windows Windows Phone Worms 3 Xiaomi Xiaomi Mi4i Xiaomi Mi5 Xiaomi Redmi Note 2 Xposed YouTube Zopo ZTE ZTE Axon Elite ZTE Nubia Z7


Après avoir eu au poignet la Sony SmartWatch 2 durant plus d'un an, son design grotesque m'a poussé à la remplacer par une plus jolie. J'ai le plaisir de vous présenter une montre connectée venue de Chine, il s'agit de la Aiwatch DM360, une smartwatch très inspirée de la célèbre Motorola Moto 360. Cette dernière se caractérise par un design / écran circulaire et des fonctionnalités intéressantes comme la fonction Kit Mains-Librescapteur de rythme cardiaque et une étanchéité IP53.

Cette Aiwatch DM360 est affichée au prix abordable de 79 euros chez la plupart des marchands Chinois comme Myefox, et est vendue par plusieurs différentes "marques" telles que Zeaplus, Buyee, Vigica... Comme la Moto 360, elle est déclinée en 3 coloris : Noir, Argent et Or.

Jusqu'à présent, c'est la seule et unique montre connectée "Made in China" à avoir retenu mon attention car visuellement attrayante et a de très belles finitions. Celle-ci est magnifiquement conçue, cadran rond et châssis métallique, néanmoins, son poids n'est pas excessif avec 45 grammes seulement et est très confortable à porter toute la journée. La DM360 est synchronisable avec n'importe quel smartphone Android et iOS doté du Bluetooth 4.0. Il sera possible de recevoir les notifications des SMS, réseaux sociaux, Agenda, Réveil et plus encore. Parmi ses nombreuses fonctionnalités, l'une de mes préférées est la fonction Kit-Mains Libre, qui permet de passer et de recevoir des appels directement depuis la montre.

Packaging


L'emballage n'a pas vraiment d'importance mais celui-ci est très élégant, avec un style "Livre" comme le fait Meizu. Dans l'ensemble, je fus surpris de voir une montre de cette catégorie de prix dans un si bel emballage. A l’intérieure du paquet, sont situés : la montre, le câble magnétique USB qui servira pour la recharge ou pour d'éventuelles mises à jour du firmware via le PC, un film de protection d'écran (sans compter celui posé à l'usine) et enfin, un manuel d'utilisation en Anglais / Chinois.

  • Montre Aiwatch DM360
  • Câble magnétique USB
  • Film de protection d'écran (+1 posé à l'usine)
  • Manuel d'utilisation
Le chargeur magnétique est vraiment facile à utiliser, il suffit de le placer près de la montre, puis les aimants feront le travail.

Design et Caractéristiques


Nous avons ici la version dorée de la Aiwatch DM360. Comme indiqué précédemment, il existe aussi une version noire ou argentée. Peu importe le coloris que vous choisissez, les caractéristiques et matériaux restent les mêmes. Le corps de cette montre connectée est fait d'acier inoxydable solide et semble être assez épais. Malgré quelques accrochages à des objets et aux portes, et jusqu'à présent, aucune rayure n'est apparue.


La façade est en verre épais, ce qui je pense est assez résistant aux rayures et aux chocs (jusqu'à présent, seul le film de protection comporte des rayures). Quant au fond de cette dernière, est en polycarbonate. Ce dernier comporte les connecteurs magnétiques et le capteur de rythme cardiaque.


Le bracelet de la DM360 mesure 18 millimètres de largeur et 250 millimètres en longueur, ce ne sera donc pas difficile de trouver un exemplaire en cas d’usure. Cuir véritable ? Non, du cuir de vachette surement, mais je dirais plutôt artificiel. Quoi qu'il en soit, sa qualité est plutôt correcte, sachant qu'il ne tiendra pas éternellement. J'ai d'ailleurs remarqué un "vieillissement" du bracelet plus rapide que la normale, depuis les passages quotidiens sous le robinet.


Qui jette un œil à cette montre, ne se doute pas qu'elle est connectée, parce que son design est disons "classique". La Aiwatch DM360 n'a qu'un seul bouton physique et se trouve sur le côté droit. Sinon, il y a un bouton tactile sous l'écran qui ne sert pas à grand-chose, oui car il ne réagit pas au contact. À mon humble avis, il n'est pas activé. Sur la plupart des gadgets Chinois, il est difficile de trouver certains informations, je pense que ce fameux bouton tactile cache également des capteurs de proximité / luminosité.


Ce qui m'a vraiment plu pour une utilisation quotidienne, c'est son épaisseur. Bien qu'elle semble très épaisse à première vue, à cause de la surépaisseur de son fond en polycarbonate, elle se fait discrète sous une manche longue. En fin de compte, elle est très confortable à porter, avec un poids de 46 grammes seulement !

Affichage


La DM360 n'est pas livrée avec un écran OLED comparé à certaines montres sous Android Wear, mais son prix aurait été probablement plus élevé. Au lieu de cela, le constructeur a préféré un écran LCD IPS presque circulaire d'une diagonale de 1,22 pouces et une résolution de 240 x 240 pixels. Ne vous attendez donc pas à des miracles, mais pour une smartwatch d'un tel budget, le résultat est assez impressionnant. Les plus grandes lacunes de cet affichage, sont ses noirs qui virent au gris et ses pixels clairement visibles. Quant aux couleurs, elles sont bien représentées et il est possible de profiter de l'écran même en extérieure car il est très lumineux.


Ce qui manque, c'est une commande automatique de la luminosité pour une question de pratique et surtout d'économie d'énergie. L'écran est très sensible au toucher, en cas de contact avec l'eau, vous aurez droit à des clics fantômes.

Application Compagnon : BT Swatch

Avant de pouvoir utiliser pleinement cette montre, un appairage avec un smartphone est bien évidemment nécessaire. Après avoir installé l'application dédiée BT Swatch (disponible pour Android et iOS) en lisant le QR code, il suffit d’activer le Bluetooth sur les deux appareils et ils se reconnaîtront instantanément.

La connexion Bluetooth est relativement stable, mais celle-ci a des difficultés pour se reconnecter après une déconnexion, lors de l’éloignement des deux appareils, par exemple. Il faudra donc systématiquement effectuer une vérification dans cette situation.


L'application dédié, que vaut-elle ? Pour la définir, je dirai qu’elle est dépassée dans tous les sens du terme, que ce soit au niveau de l’interface graphique ou des fonctionnalités. Cela reste une application très très basique, on se croirait à l’époque d’Android FroYo… Concernant le suivi de l’activité physique, du sommeil ou cardiofréquencemètre, aucun résumé des précédentes sessions nous est proposé (hebdomadaire, mensuelle, etc…). Chaque jour, le compteur se réinitialise… On doit comprendre que cette montre n’est pas dédiée pour ce genre de taches.


Généralement, le nombre de pas semble être tout à fait réaliste, tandis que la surveillance du sommeil est complètement faussée. Surtout quand on m’annonce un sommeil de 11 heures, alors qu’en réalité, ça ne fait même pas la moitié. J’ai également remarqué que la surveillance du sommeil se met en marche pendant que la montre est posée sur la table ou au fond du sac…


Selon moi, la seule fonctionnalité intéressante de l'application compagnon est la gestion de réception des notifications directement sur montre. La Aiwatch DM360, est en fait, en mesure de recevoir non seulement des notifications pour toutes les applications téléchargées sur l'appareil associé, mais également celles du système (alerte de la batterie, Agenda etc…).

Logiciel

Jetons un d'œil à l'interface utilisateur de cette DM360. Il est question d’un système d'exploitation propriétaire très ressemblant à Java OS. L'idée est que la montre joue le rôle du compagnon de votre smartphone en se connectant via le Bluetooth. L'interface utilisateur est rapide et réactive, la navigation dans les menus se fait soit en utilisant l’écran tactile ou avec les gestes du poignet.

Le processeur embarqué est le MT2502A de chez MediaTek, épaulé par une minuscule mémoire vive de 32 Mo de RAM. Cela pourrait sembler insuffisant, mais c’est assez pour assurer la fluidité du système et de bonnes « performances ».

La traduction française du système n’est pas parfaite, mais ça reste compréhensible. L’interface est unitive et très simple à utiliser, la manière de naviguer dans les sous-menus est à peu près la même que sous Android Wear (Exemple : Glisser vers la droite pour un retour en arrière, Glisser vers le haut / bas pour faire défiler les applications).


Le cadran affiche bien évidemment l’heure, 5 modèles différents copiés sur la Moto 360 sont mis à disposition. Il est possible de changer rapidement sans passer par les paramètres, via un appui long sur le cadran.


Sur le cadran, via un simple glisser vers le bas, on retrouve un menu déroulant pour les réglages rapides de la luminosité de l'écran, le volume, l'activation du Bluetooth, un accès rapide aux SMS et une icône indiquant le niveau de la batterie.

Le lanceur d’application (ou le « Launcher », en Anglais) comporte des grilles 2x2 sur plusieurs pages, sur lesquelles on retrouve une vingtaine d’applications comme le podomètre, Répertoire, Commandes vocales, cardiofréquencemètre etc...


Pour accéder au menu principal et retrouver les applications, il suffit de balayer le cadran vers la droite. Une fois dans le lanceur d’applications, il est possible de le faire défiler à l’aide du tactile ou en inclinant la montre vers le haut ou vers le bas.

Qualité sonore


En général, quand il est question d'un haut-parleur embarqué sur un petit objet comme une montre, on s'attend à un résultat médiocre. Cette DM360 nous prouve le contraire avec son haut-parleur digne d'une qualité qu'on retrouve sur un smartphone. Ce fameux haut-parleur est étonnamment bon et à un volume impressionnant. Je n'ai cependant pas remarqué de distorsion du son au volume maximum.


Vu sa qualité, le haut-parleur est également prévu pour l'écoute de la musique stockée sur le smartphone, c’est une sorte mini enceinte portable. En outre, il est possible de passer d’une pise à une autre, gérer le volume depuis l’application prévue à cet effet.

Quant à lui, le microphone est de moins bonne qualité. Vous devez parler clairement dans ce dernier et près de la bouche pour vous assurer une bonne communication.

Autonomie

Nous arrivons maintenant à un critère très important, la vie de la batterie. Selon la fiche technique, la batterie embarquée dans la DM360 est d'une capacité de 320mAh. Plus important encore, en termes d'utilisation quotidienne, l'autonomie est remarquable. Selon la fréquence d'affichage et le nombre de notifications / temps de communication, il est possible d'avoir une autonomie variable de 2 à 4 jours. Pour une montre connectée avec un tel écran et une variété de fonctions, le résultat est tout sauf mauvais.

Le temps de rechargement de la batterie est d'environ une heure, on peut donc dire que c'est rapide.

Conclusion

La Aiwatch DM360 est actuellement l'une des montres connectées les plus intéressantes du marché Chinois, avec un prix de 78 euros. Compte tenu de la qualité et des fonctionnalités, le prix de ce gadget est disons attractif.

Coach sportif : le podomètre fonctionne avec ou sans le smartphone connecté, les résultats sont plus au moins similaire au Xiaomi MiBand. Mais le cardiofréquencemètre fonctionne moins bien et peut parfois mettre plus de 30 secondes pour donner un résultat, qui est en plus erroné ou non précis.

Pour moi, l’intérêt d'une montre connectée est de consulter les notifications sans avoir à utiliser mon smartphone systématiquement et cette DM360 est devenue le compagnon idéal. Il est possible de sélectionner les applications désirées, SMS, réseaux sociaux et plus encore.

L'une des choses les plus importantes est l'autonomie, et je l'ai donc testé sous plusieurs conditions : 1 jour d'autonomie en utilisation intensive, 2 jours en utilisation modérée, jusqu'à 4 jours avec le Bluetooth déconnecté.

Dans l'ensemble, malgré quelques lacunes, c'est un bon gadget pour cette catégorie de ce prix. Je pense que c'est le gadget idéal pour ceux qui ont besoin de certaines fonctionnalités comme tracker d'activités, réception des notifications ou encore pour une utilisation kit mains-libres.

Plus
Moins
Qualité du haut-parleur
Cardiofrequencemetre imprécis
Microphone intégré
Pixels visibles
Design
OS préhistorique
Légère
Autonomie
Étanchéité IP53

Compatibilité iOS et Android

Bracelet interchangeable

Test de la Aiwatch DM360, un clone Chinois de la Moto 360 à moins de 80 euros !

Enregistrer un commentaire

Author Name

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.